Sans les masques

Le journal en image du chantier multimédia du musée du quai Branly.

Toutes les photos de ce bloc-notes ont été prise avec mon téléphone portable selon la technique classique du earshooting, qui consiste a prendre la photographie en faisant croire qu’on écoute sa messagerie ou qu’on tente de joindre quelqu’un pendant une réunion ou dans les couloirs…

20 juin 2006

J-zéro

 Inauguration officielle. Poignée de main du Président. « Je vous félicite de votre travail et c’est sincère ». Doigt levé. Barnum. Flot de ministres et de gens publics. Bouches en forme de O.
Le projet est trop complexe pour être parfait, mais ça marche.

19 juin 2006

J-1

 Débarquement des journalistes. Nous sommes tous crevés, sales, et malpoli. Sauf la communication. Changement de style, de ton, des nouveaux occupants du musée.

18 juin 2006

J-2

 « PUTAIN ! Mais qu’est-ce que t’as foutu de la clé de la OC58 ? Pas la OC68, bordel ! »

17 juin 2006

J-3

 Un peu d’exercice physique permet de maintenir une certaine tension au niveau de la concentration intellectuelle.

16 juin 2006

J-4

 « Stéphane ? Ya France 3 qui fait un reportage sur le Silo des instruments de musique, tu viens parler de tes installations ? ». Madeleine est une passionnée, légérement décalée et franchement déterminée. Je l’adore.

15 juin 2006

J-5

 Dans la dernière ligne droite, je avouer que je suis un peu impatient. Il faut dire que je travaille à préparer à cet événement depuis quatre ans. La tension est palpable dans toutes les équipes.

14 juin 2006

J-6

 Un atelier encombré de cartons et de branchements sauvages. Un quartier général. Une arène.

13 juin 2006

J-7

 Enregistrement de l’émission « Des Racines et des Ailes ».
Après 12 h d’installation et de suivi de chantier dans les pattes, j’ai envie de dormir. J’ai soif.

12 juin 2006

J-8

 Installation définitive et réglages de la projection dans la boite à musique. Ca commence à être vraiment très chaud. On ne devrait plus en être là … J’ai un petit coup de blues le matin.

11 juin 2006

J-9

 Mise en route de la signalétique electroluminescente.

10 juin 2006

J-9

 Réglage fin des installations. Il préférerait être ailleurs et moi aussi.

9 juin 2006

J-10

 « Mais que fait l’architecte ? »

8 juin 2006

J-11

 Suspens sur la galerie d’exposition. Les transporteurs ne veulent pas là¢cher le poteau funéraire sans accord du socleur. L’adjoint du socleur donne l’ordre, mais les conservateurs en prendront-ils la responsabilité ? On cherche le directeur, mais il n’est pas là . Que faire ?

7 juin 2006

J-13

 Pose de l’écran de rétroprojection dans la boite à musique.

6 juin 2006

J-14

 Oups. Quelqu’un a fait un trou dans la régie technique n°2 cette nuit.

5 juin 2006

J-14

 La bulle de verre est arrivée sur le plateau. J’ai oublié mon téléphone portable !

3 juin 2006

J-16

 Un samedi à coller des étiquettes sur les dispositifs en marche, à souffler sur les ventilateurs des machines couvertes de poussiere, à rallumer les disjoncteurs.
Je croise les mêmes personnes dans les allées.

2 juin 2006

J-17

 Le drapeau français accroché sur le bâtiment. Il parait que le président passe incognito ce week-end.

1er juin

J-18

 Les premiers tatouages sont apparus pendant la nuit sur le serpent.

31 mai 2006

J-20

 Poste de sécurité sur la mezzanine dédiée aux expositions temporaires. La porte de séparation est uniquement symbolique.

30 mai 2006

J-21

 La main courante de l’escalier central a une forme de nouille. L’architecte s’est visiblement amusé.

29 mai 2006

J-22

 On est parfois témoin d’un geste parfait : le soclage d’un crane surmodelé.

27 mai 2006

J-23

 Premier samedi matin consacré aux réglages fin des installations.
Je prévoyais d’en régler 30, finalement on en a fait que 3.

26 mai 2006

J-24

 Pas beaucoup de monde sur le chantier le vendredi de l’ascension. On ne croise que les Italiens d’UNIFOR qui sont en retard. « Alors UNIFOR, ça DORT ? »

24 mai 2006

J-27

 Les modules du serpent arrivent maintenant plus vite, mais sans cuir. Les équipes finissent sur place. Je m’attends à ce qu’ils nous livrent les vaches par le monte-charge.

23 mai 2006

J-27

 Une équipe de tournage s’arrete sur une installation du silo des instruments de musiques pour une interview. « Vous pouvez collez votre oreille sur le verre pour faire un plan de coupe ? ». Je fais ce qu’ils me demandent.

22 mai 2006

J-27

 « Alors on met un 4 par 3 ou un 3 par 2 ? » « Ben moi je pense qu’un 3 par 1 suffirait, à condition de retourner les blocs. » « T’es sûr que c’est pas trop petit pour les caractères ? » « Rooôh les mecs, j’ai tout chiffré, sauf le 3 par 1. » « Personne ne veut du 4 par 3 de toute façon »

19 mai 2006

J-32

 Un ouvrier a ouvert par mégarde une vanne RIA au niveau R3. Inondation sur le plateau muséographique. « C’est le Titanic ! » crie le gardien. Beaucoup de bruit autour du silo, on ne peut plus s’approcher…

18 mai 2006

J-33

 Même à la retraite, on socle les plus belles oeuvres de la collection.

16 mai 2006

J-34

 Entendu dans les couloirs : « Tu crois que la cafétéria du personnel sera prête pour le 21 juin ? »

15 mai 2006

J-36

 On a déjà posé le gabarit de la plaque d’inauguration dans le Hall.

12 mai 2006

J-38

 Photo envoyée par le maitre verrier. Il a démoulé la bulle de verre. Il ne reste plus qu’à la tailler et la polir.

11 mai 2006

J-39

 Premiers tests de projection dans la « boite à musique ». Les trois bandes de projection correspondant aux trois peintures d’écran.
On invite l’architecte à choisir avec nous le meilleur contraste et le meilleur rendu des noirs. « Celle-là ! » : elle désigne la partie du mur o๠il n’y a pas d’écran.

10 mai 2006

J-40

 Avec un trou dans le plafond, il est possible de projeter le film sur le verre intérieur des vitrines. On doit encore régler des choses pour faire disparaitre le vidéoprojecteur, mais c’est pas mal.

9 mai 2006

J-42

 Aperçu de la passerelle entre les deux batiments administratif.

8 mai 2006

J-43

 Visite chez Luis Nieto pour la validation de la maquette de l’installation sur la divination.
Ils ont transformé leur maison en laboratoire. L’installation traine au milieu du salon avec miroirs et vidéprojecteurs bricolés. Ca marche.

5 mai 2006

J-46

 L’équipe de pose se renforce un peu. Il y a maintenant 6 techniciens sur le plateau installé dans une boite muséographique transformée en atelier clandestin.
Ca soude, ça visse, ça déballe là dedans. Le rythme de croisière quoi.

4 mai 2006

J-46

 « … et tout au bout de cette rampe, longue de 236 mètres, vous découvrirez le plateau d’exposition permanente… »
J’assiste deux minutes à la répétition d’une conférencière.

3 mai 2006

J-48

 Lorsqu’on croise quelqu’un qu’on connait sur le chantier, on se dit « C’est beau non ? » – « Oui c’est beau ».

2 mai 2006

J-48

 Ils diffusent RFM à fond dans les haut-parleurs de sécurité : « Je marche seul » de Jean-Jacques Goldman.

27 avril 2006

J-53

 Ca commence à avoir de la gueule…

26 avril 2006

J-55

 Le soclage des oeuvres dans les vitrines a bien avancé.
Je croise de plus en plus de conservateurs derriere les palissades, passant un temps infini à agencer les objets dans les vitrines. « Tu penses pas que cette hotte devrait être plus haut ? »

25 avril 2006

J-56

 Je viens de comprendre que les poteaux extérieurs sous le batiment sont « raccords » avec ceux que l’on trouve sur le plateau d’exposition. Je savais déjà qu’ils étaient disposés aléatoirement, un peu comme des arbres plantés… Maintenant, je découvre que le musée est une cabane dans les arbres, une sorte de « maison des hommes » de Nouvelle-Guinée.

24 avril 2006

J-57

 Le serpent me fait de plus en plus penser à une « bête » endormie dans une rivière.

21 avril 2006

J-59

 Deuxième déballage du Serpent. La finition du cuir est plus belle, l’insertion des trappes pour les écrans aussi.
C’est un objet étrange, plus proche d’une sculpture que d’un meuble.

20 avril 2006

J-60

 La proue du navire sera aussi peinte en marron.
« I am the king of the world ! »

19 avril 2006

J-61

 Sortie de cantine. J’ai déjeuné avec les équipes de la sécurité et des moyens techniques. « Une sacrée bande de dévisseurs de têtes », comme dirai mon ami Michael, le marseillais.
Nous avons eu à table des discussions franchement rafraichissantes.

18 avril 2006

J-63

 Validation de programmes chez NODESIGN, en production depuis 2 ans sur les installations multimédia liées à l’ethnomusique. C’est dur pour eux. C’est dur pour nous.

14 avril 2006

J-67

 Visite des hommes en noir sur le plateau du musée. « Jean, tu veux que nous montions sur la mezzanine pour prendre un peu de hauteur ? »

13 avril 2006

J-68

 La maquette du meuble de l’installation du carrefour des peuples sur mon bureau. Je reste sans voix.

12 avril 2006

J-69

 Les arbres fleurissent. Ils sont planté par avec des pelleteuses qui brassent les mottes de terre sans le jardin comme si il s’agissait d’un terrain de jeu.

11 avril 2006

J-70

 L’installation des dispositifs multimédia dans les différentes vitrines est un travail minutieux et assez technique. Roger vient d’arriver sur le site. Il ne cause pas beaucoup.

10 avril 2006

J-71

 Le nettoyage du musée se poursuit. Parfois à 5 metres du sol, sans échafaudage.

7 avril 2006

J-74

 Peu a peu, on converge vers la solution. Les binoculaires de l’installation sur l’architecture sont encore en cours de design, mais le modèle de 1900 est déjà sur mon bureau.

6 avril 2006

J-75

 « Allo ? Tu me rayes ces gars des listes d’autorisation OK ? Je ne veux voir personne dans la zone jusqu’à 15h. »

5 avril 2006

J-76

 Une zone est isolée du reste du chantier, pour permettre aux socleurs d’accrocher les oeuvres dans les vitrines et aux équipes techniques d’installer les écrans. Il y a beaucoup de poussière.
Laurent installe un haut parleur au plafond d’une vitrine des Iles Salomon.

4 avril 2006

J-77

 Je n’ai rien vu de la conférence de presse. Mais on m’a raconté qu’il y aurait une grosse attente de la part des journalistes sur les futurs dispositifs multimédias.

3 avril 2006

J-77

 No comment.

31 mars 2006

J-80

 Grande réunion de la direction du développement culturel. La grande dame est toujours aussi charmeuse et brillante. L’équipe est à 90% féminine. L’ordre du jour porte sur les heures supplémentaires et sur le planning de la semaine de l’inauguration.
Je me suis vraiment éloigné de la direction ces derniers mois. Ma position à la table de réunion est significative.

30 mars 2006

J-81

 Premiere installation multimédia définitive de niveau 1 dans une vitrine : « Parures de Polynésie ». Champagne !
Laurent me dit : « T’as pas peur qu’on va se faire voler le matos ? »

29 mars 2006

J-82

 Premier accrochage en Polynésie. Beau à couper le souffle.
Est-ce que le multimédia sera à la hauteur ?

28 mars 2006

J-83

 Premier accrochage dans la zone Océanie. Le directeur du département, Yves Le Fur est au centre de tous les regards.
Concentré comme un chasseur, équipé d’une paire de baskets verts, il a le cerveau en ébullition.

27 mars 2006

J-84

 A quelques heures du déballage des premieres oeuvres dans les vitrines, un homme-araignée nettoie la façade dans un calme absolu de la pause de midi.

24 mars 2006

J-87

 Audition d’un artiste pour la réalisation vidéo de l’installation sur la Divination Sénoufo. La séance dure deux heures. Andras est sceptique, mais ne manque jamais une occasion de faire de l’humour hongrois (qui n’est pas très éloigné du Britannique).

23 mars 2006

J-88

 Arrivée du musée du grand mà¢t-totem de Colombie-Britannique. 14 mètres d’un poteau de bois sculpté dans le hall d’accueil font un certain effet.

23 mars 2006

J-88

 Apéro à l’étage. Je trinque avec Manuel qui a un humour décapant. « Depuis que je suis arrivé, j’ai remarqué que tout le monde adoptait la technique du canard sauvage. Le canard sourie tout le temps aux autres canards, tout en moulinant à donf sous l’eau pour avancer. »

22 mars 2006

J-89

 Le cablage électrique de la galerie d’exposition a été confié à un sous-traitant polonais. On les repère facilement sur le chantier : ils portent des salopettes vert KGB.

21 mars 2006

J-90

 Jean Nouvel. En pleine séance photo.

20 mars 2006

J-92

 Fonctionnement administratif typique : j’envoie un email à un sous-traitant, qui l’imprime, réponds dessus à la main, le faxe au secrétariat qui me le poste par courrier interne.
La secrétaire pourrait aussi scanner le fax … pour me le renvoyer par email et la boucle serait bouclée.

19 mars 2006

J-92

 Tournage d’un concert privé de Salar Aghili un dimanche matin au théà¢tre des Abbesses. Le programme sera rediffusé dans une installation du musée.
A ma grande joie, les musiciens ont un look d’enfer. Le chanteur use d’une savante technique vocale et d’une coupe de cheveux classe internationale.

17 mars 2006

J-94

 Les boites de façade apparaissent comme des cavités toujours différentes, des « cabinets de curiosité » o๠l’architecte concentre toute la démesure baroque du projet.

16 mars 2006

J-95

 Sur l’invitation du musée, quelques « conservateurs de province » (comme on dit) sont venu écouter le discours écrasant du chantier du quai Branly. C’est une source de contacts intéressant. Je cherche le responsable du futur musée de Marseille…

15 mars 2006

J-96

 Grande réunion de pilotage en vue du déploiement des équipement muséographique: 30 personnes et 8 sociétés travailleront de manière synchronisée sur plus de 400 vitrines pendant trois mois.
Depuis que nous avons une nouvelle ingénieur méthodes, les choses changent. Elle fait le poids.

14 mars 2006

J-97

 Sur la pancarte, on peut lire :
« ATTENTION
OEUVRE
Pierre Lyre »

13 mars 2006

J-98

 Visite à la BNF pour récupérer et transférer des écrans plasma stockés dans les réserves des objets. 275.000 objets dorment dans des caisses en bois depuis des mois et des mois.

10 mars 2006

J-101

 Visite éclair du PDG UNIFOR : « ingegnere Molteni ». Tous les ouvriers du chantier le connaissent et le respecte.

9 mars 2006

J-102

 On trouve de plus en plus de gardiens sur le plateau. Ils surveillent quoi au juste ?

8 mars 2005

J-103

 Présentation du premier de série des binoculaires. C’est encore un peu rude.
Le confort de visualisation n’est pas optimal.

7 mars 2005

J-104

 Fatiguée de faire des allers-retours jusqu’au sous-sol, une entreprise a installé une baraque de chantier au beau milieu de la galerie.

3 mars 2006

J-108

 Les oeuvres du musée sont arrivées (elles sont là -haut)!

1er mars 2006

J-110

 Il a neigé ce matin.

28 février 2006

J-111

 Naoki Takizawa pour Issey Miyake organise le défilé de la collection été 2006 dans la zone chantier des futures expositions temporaires. L’espace est magnifique. On cherche partout les mannequins.

27 février 2006

J-112

 Visite incognito sur le toit du musée. On voit la tour Eiffel clignoter…

24 février 2006

J-115

 Tests image et son dans la salle de cinéma du musée avec une vidéo de Phil Collins à fond.

23 février 2006

J-116

 Ambiance film d’horreur sur le chantier. Les peintres partent peu a peu et laissent un musée de couleur rouge-sang, brun, violet, mauve…

22 février 2006

J-117

 Réunion d’OPC (organisation, pilotage, chantier) o๠on découvre qu’il y a des échafaudages dans la salle de projection que l’on doit essayer dans 5 jours.

21 février 2006

J-118

 On a sauvé le soldat Angélique.

20 février 2006

J-119

 &l

gipoco.com is neither affiliated with the authors of this page nor responsible for its contents. This is a safe-cache copy of the original web site.